« Mes engagements
envers la Suisse »

Président de la fédération suisse du tourisme

 

« Mes engagements
envers la Suisse »

Président du conseil de fondation de Bibliomedia

 

« Mes engagements
envers la Suisse »

Président des Remontées Mécaniques Suisses

 
 
 

Actualités

Le nouveau président du PDC Gerhard Pfister a une nouvelle fois marqué ses distances avec le PBD, lundi dans un entretien à la presse alémanique. Selon lui, un rapprochement entre les deux formations n'a plus de sens

Ecouter


Exit SCHNEIDER- AMMANN?

par La Liberté | 8 juillet 2016

Au sein du Parti libéral-radical, ils sont nombreux à penser que Johann Schneider-Ammann abandonnera son siège au Conseil fédéral au terme de son mandat de président de la Confédération.

Lire la suite



The opportunities of Armenia-Switzerland bilateral economic cooperation are pretty big, says Vice-President of the Swiss Parlament, Co-chairman of the Swithzerland-Armenia parliamentary group Dominique de Buman, who was recently on an official visit in Armenia with the Secretary General of the parliamentary group Sargis Shahinyan.

To read


lire la suite

Le débat parlementaire autour d'une solution pour appliquer l'article voté par les Suisses le 9 février 2014 s'apparente à une course contre la montre, notamment pour trouver une solution eurocompatible. Débat entre les conseillers nationaux Dominique de Buman (PDC/FR) et Raymond Clottu (UDC/NE).

Ecouter


Le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR) suit actuellement le voyage du pape. Une occasion concrète pour le président du groupe parlementaire Suisse-Arménie de poursuivre sur place l’œuvre de développement de cette enclave caucasienne, au lendemain de la fondation d’une chambre de commerce qui vise des accords économiques entre la Suisse et l’Arménie.

Lire l'article


lire la suite

La branche ayant annoncé un accord, la commission de l'environnement du Conseil des Etats propose au plénum de suivre le National et de classer une motion réclamant l'interdiction de ces sachets.

Lire


Le Brexit fait exploser le nombre de commentaires sur les réseaux sociaux. Les parlementaires fédéraux ne sont pas en reste, autant pour livrer leurs commentaires que pour analyser les conséquences du vote pour la Suisse.

Lire la suite


Le président des Vert'libéraux Martin Bäumle veut supprimer les subventions communales et cantonales aux stations de ski situées en dessous de 1300 mètres. Dominique de Buman (PDC/FR) dénonce une mesure simpliste.

Ecouter


Table ronde du PDC Ville de Fribourg

par youtube | 18 juin 2016

Tourisme - Quel attrait pour Fribourg?

Ecouter


Et si le Conseil fédéral passait de 7 à 9 ?

par Alpha Online | 15 juin 2016

Depuis belle lurette, certains réclament à Berne, un Conseil fédéral à neuf membres plutôt qu’à sept. Le gouvernement rejette le projet, comme il l’a toujours fait. Selon lui, deux postes supplémentaires engendreraient une « atomisation départementale » et l’UDC rajoute que cela coûterait trop cher. Mais ce n’est pas l’avis de Didier Berberat, Dominique de Buman et Jacques-André Maire, croisés hier dans les couloirs du Palais fédéral.

Vidéo


lire la suite

Talune prestazioni sussidiate dallo Stato, come l'impiego di pompieri sulle strade nazionali ola promozione regionale, e fornite dai Comuni non dovranno essere esentate dall'Iva. Con 164 voticontro 12 e 7 astenuti, il Consiglio Nazionale non ha voluto seguire il Consiglio degli Stati su questopunto della revisione parziale della legge sull'Iva.

Lire


TVA: La droite fait le forcing au National

par Tribune de Genève | 14 juin 2016

Suisse - La chambre basse du Parlement continue de faire des cadeaux fiscaux, au détriment des finances fédérales.

Lire


Le National est pour proroger plus facilement les contrats-type de travail (CTT) prévoyant des salaires minimums impératifs. Il a modifié en ce sens le code des obligations en mars dernier. Le projet du Conseil fédéral, qui va moins loin, a été tacitement rejeté lundi.

Lire


Il Consiglio nazionale ha tacitamente bocciato oggi l'entrata in materia sulla modifica delCodice delle obbligazioni volta a precisare le condizioni per la proroga dei contratti normali dilavoro (CNL). La Camera ha infatti già approvato in marzo una misura simile.

Lire


Le Conseil national a renoncé mardi à exiger une interdiction de sacs en plastique non réutilisables et distribués gratuitement aux caisses des magasins. Il a décidé tacitement de classer une motion de Dominique de Buman (PDC/FR)en ce sens, misant sur un accord de branche. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Lire l'article


SACS PLASTIQUE Coup de théâtre au parlement. La branche est plus sévère avec elle-même que la droite du National: elle propose de se soumettre au contrôle de Berne.

Lire l'article


BERNE SOUFFRE D’HYPERACTIVITÉ!

par Le Matin | 7 juin 2016

CRITIQUE Trop d'interventions inutiles, trop d'objets sans suite, trop de marketing politique, le sénateur Fabio Abate (PLR/TI) dénonce la surchauffe des parlementaires.

Lire la suite


27 personnalités fribourgeoises s'engagent dans la lutte contre le diabète à l'occasion du 40ème anniversaire de l'association diabètefribourg

Voir la vidéo


Point de vue

Oui au service public, mais non à l’initiative.

Le 5 juin, nous nous prononcerons sur l’initiative sur le service public. Je voterai non à cette initiative au titre trompeur, car son application nuirait à un service de qualité. En interdisant aux entreprises de service public de faire des bénéfices, les initiants manquent leur cible. En effet, ces bé- néfices sont indispensables pour réaliser des investissements et des innovations. La Poste et Swisscom ne font pas exception. Nous, les clients, profitons indirectement des bénéfices de ces entreprises, par exemple sous la forme de prestations postales modernes ou du développement de la fibre optique. Swisscom et La Poste adaptent continuellement leurs prestations de base aux évolutions technologiques et aux besoins de la population. Pour y parvenir, elles doivent pouvoir disposer d’une marge de manœuvre entrepreneuriale et réaliser des bénéfices. C’est précisément ce que veut empêcher l’initiative, mettant ainsi en danger le standard élevé du service universel et sa compétitivité. Notons en passant que la disparition des bénéfices versés à la Confédération se traduirait par une augmentation des impôts. Je vous invite donc à voter non à cette initiative, à première vue séduisante, mais néfaste pour la Suisse.

DOMINIQUE DE BUMAN, conseiller national PDC, Fribourg

La Liberté 20.05.2016 Courrier des lecteurs

 

Contact

Dominique de Buman
Place Notre-Dame 12
1700 Fribourg
Envoyez-moi un e-mail

 
 
 

Suivez Dominique De Buman sur Twitter

Mes engagements liens divers

Conseiller national - Site de l'assemblée fédérale - le Parlement suisse
Président de la Fédération suisse du tourisme - Fédération suisse du tourisme
Président des Remontées Mécaniques Suisses - Remontées mécaniques suisses
Président du conseil de fondation de Bibliomedia - Baobab Books